Classes préparatoires - prépas - prépas scientifiques - prépas littéraires - prépas HEC - IEP - science po - MPSI - PCSI - PSI - MP - prépa - concours - grandes écoles

Blagues d'économistes

Découvrez ici une bonne sélection de blagues de nos amis économistes !

 

On commence par une blague de Paul Samuelson (prix Nobel d'Economie de 1970)

  • Un économiste, un chimiste et un physicien sont échoués sur une île déserte avec comme seul moyen de survie des boîtes de conserves, mais pas d’ouvre-boîtes... Le chimiste propose : " Il n’y à qu’à les mettre dans l’eau de mer et attendre que le sel ronge le metal. ". Le physicien propose : " On les pose sous un cocotier et on attend que des noix de coco les brisent en tombant. ". L’économiste prend alors la parole : " Bon, posons notre première hypothèse : nous avons un ouvre-boîte "...

    Dieu et l'éco
  • Un économiste, un philosophe, un biologiste et un architecte débattent de la profession de Dieu. Le philosophe commence : "Par dessus tout, Dieu est un philosophe parce qu'il a créé des principes selon lesquels l'Homme doit vivre.". "Ridicule !" répond le biologiste. "Avant cela, Dieu a créé la vie. Ce qui prouve bien qu'il était biologiste". "Non, non, non...Avant cela, Dieu a d'abord créé les Cieux et la Terre. Il était donc architecte." dit alors l'architecte." Avant cela, tout n'était que confusion et chaos". "Ok, ok ok..." coupe alors l'économiste. "Et d'où croyez vous que le chaos et la confusion venaient ?"

 

    • Un groupe d’économistes se promènent en montagne. Celui qui lit la carte s’arrête et montrant une montagne située à deux cent mètres plus loin, dit aux autres : " Vous voyez cette montagne ? Eh bien, d’après les hypothèses de la carte, nous sommes au sommet...
    • Un économiste est planté une nuit devant un réverbère, scrutant le sol . Une voiture de police passe et s'arrête. Un policier lui demande s'il a perdu quelque chose. L'économiste lui répond qu'il a perdu ses clés dans l'allée devant sa maison, à 50 mètres de là. Le policier, un peu circonspect, lui dit : " Mais si vous les avez perdues là bas, pourquoi chercher là ?". Ce à quoi l'économiste répond : "On y voit mieux ici".

    • Au premier jour, Dieu créa le soleil. Et le Diable créa les coups de soleil. Au second jour, Dieu créa le sexe. Et le Diable créa le mariage. Au troisième jour, Dieu créa un économiste. Le Diable était plutôt ennuyé. Il réfléchit un moment et créa... un second économiste.
    • Deux économistes nouveaux classiques marchent le long d'une rue. Soudain, l'un d'eux dit : "Oh, regarde, là par terre un billet de 100 euros !". L'autre regarde par terre et lui répond : "Ce n'est pas possible, ce doit être un mirage. S'il existait, quelqu'un l'aurait ramassé".

  • Un économiste consultant d'entreprise meurt et se retrouve au paradis. Quand il arrive à Saint Pierre, celui-ci vérifie son nom et lui dit : "Mon Dieu ! C'est vous ! Depuis le temps que je vous suis ! Je suis à la fois triste et révi de vous voir ici.". L'économiste : "Ah bon ? Mais qu'est-ce qui me vaut ce privilège ?". Saint Pierre : "Eh bien, un jour où j'avais peu de travail, je me suis amusé à recompter les heures que vous aviez facturé à vos clients depuis le début de votre carrière. Et j'ai continué jusqu'à hier.". L'économiste : "Ah ? Et alors ?". Saint Pierre : "Mais mon ami ! Ce n'est pas tous les jours qu'on accueille quelqu'un qui a vécu 193 ans !!!"
  • Dans une école primaire, l'institutrice demande aux élèves ce que fait leur père. Sophie répond : "Moi, mon papa, il est docteur ". Le petit Christophe prend la parole : "Moi, il est facteur !". Arrivé à Pierre, celui-ci répond : "Moi, papa il joue du pipeau dans un bordel ! ". L'institutrice est consternée. Inquiète pour les conditions d'éducation de son élève, elle contacte le père de Pierre et lui dit son inquiétude. Le père de Pierre lui répond alors : "Non, non, ce n'est pas ce que vous croyez... Mais il faut me comprendre : comment voulez vous expliquer à un gamin de 7 ans que vous êtes économiste au ministère des finances ?"

  • Un groupe de macroéconomistes discutent lors d'un séminaire. Un nouveau keynésien s'en prend à un auteur de l'école des Real Business Cycles (Cycles d'affaires réels) : "Vous réalisez que vous nous avez fait faire un bond en arrière de 20 ans avec vos sornettes ?" Et l'autre de lui répondre : "Ah, tiens, dois-je en déduire que vous reconnaissez l'existence des chocs de productivité négatifs ?

12 votes. Moyenne 2.42 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau