Classes préparatoires - prépas - prépas scientifiques - prépas littéraires - prépas HEC - IEP - science po - MPSI - PCSI - PSI - MP - prépa - concours - grandes écoles

logo.png

Présentation générale

L’hypokhâgne désigne la première année de classe préparatoire littéraire aux grandes écoles (aussi appelée Lettres Supérieures) qui permet ensuite en deuxième année (la khâgne) de passer des concours prestigieux de l’Ecole Normale Supérieure mais aussi les concours des Instituts d’études politiques, de l’école du Louvre, de l’école du paysage à Versailles , de l’ISIT mais aussi, et on a trop tendance à l’oublier, de passer les concours BCE et Ecricôme pour entrer dans une grande école de commerce type HEC, ESSEC, etc pour ne citer que les meilleures !


Cette voie, exigeante, vous permettra d’acquérir des méthodes de travail très rigoureuses, une culture générale importante en raison d’un apprentissage en profondeur des matières étudiées qui vous serviront par la suite et vous donnera la possibilité d’entrer dans une grande école française.

Les origines des classes prépas

L’origine des classes préparatoires littéraires nous vient du tout début du XXème siècle lorsque le lycée Louis le Grand décida de créer une classe spéciale pour ceux qui tentaient le concours de l’Ecole Normale Supérieure: la classe de Première Supérieure (ou de « rhétorique supérieure » ), A cela, le lycée Henri IV créa la classe de Lettres supérieures (lettres sup) avant la Première supérieure. Ces classes prolongeaient de deux ans les études en lycée et devinrent la règle dans les années 30.

Que veut dire "hypokhâgne"? D'où ce mot vient-il ?

Le terme "hypokhâgne", contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent penser, ne veut rien dire en grec ou dans n'importe quelle autre langue !

Ce serait une déformation de l'adjectif "cagneux" qui désignait une personne marchant avec les genoux en dedans. Il semblerait que ce soient les élèves qui étudiaient les sciences qui donnaient ce sobriquet aux élèves qui étudiaient les lettres en raison de leur aspect chétif et malingre !

Aujourd'hui l'hypokhâgne désigne par extension la première année d'études en CPGE littéraire (Classes préparatoires aux grandes écoles), les hypokhâgneux étant ceux qui font ces études.

Et la khâgne alors ?

La khâgne elle, désigne la deuxième (et éventuellement troisième année d'étude) en classe prépa littéraire !

Sur ce site Internet vous pourrez découvrir de nombreuses rubriques pour bien réussir votre hypokhagne, savoir ce que c'est, comment vous inscrire, etc alors n'hésitez pas à naviguer dans les pages !

Bonne visite !

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Commentaires (1)

BH
  • 1. BH | 04/06/2013

Bonsoir,
Ma question est extrêmement importante par rapport à mon passage en classe supérieure. Etant actuellement en 1ES, on pourrait me laisser passée en TL, mais je trouve que je manquerais d'acquis et que mon BAC ne serait pas satisfaisant. Rentrer en Hypokhâgne est tout ce dont je rêve... Mes professeurs me disent que je ne serais jamais acceptée là-bas si je connais un redoublement durant une classe de lycée (redoubler ma 1 pour passer de 1ES à 1L). Est-ce vrai qu'Hypokhâgne n'accepte pas ceux ayant déjà redoubler ? Répondez-moi vite ! Merci d'avance !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau